Rénover votre chalet, une activité dangereuse? | SIRIUSMEDx
Rénover votre chalet, une activité dangereuse?
La sécurité passe avant tout!



Les blessures graves sont maintenant plus courantes chez les gens qui font des rénovations à leur domicile qu’aux travailleurs opérant des outils quotidiennement, selon le Centre provincial d’expertise en réimplantation affilié au CHUM qui démontre que cette tendance est en croissance depuis 2008. 


Saviez-vous qu'on estime à 1 850 le nombre de décès annuels au Québec liés aux accidents domestiques liés, entre autres, aux rénovations et à des travaux d’entretien?


Alors que la plupart des propriétaires de chalet en régions éloignées profitent des mois d'été pour y effectuer des rénovations,  SIRIUSMEDx et Airmedic vous rappellent quelques mesures de prévention et sécurité à adopter afin que vos rénovations se déroulent sans trop d'embûches.




Vigilance et prudence sont de mise 

L’important est de toujours rester vigilant et prudent dans ce que vous entreprenez. Les statistiques prouvent que la plus grande majorité des blessures lors de rénovation arrivent aux bricoleurs expérimentés qui n'en sont pourtant pas à leur première utilisation d'outils à scie. M. Caron en est un bon exemple. Ce dernier a passé une bonne partie de sa vie en région éloignée. Il est à son aise en forêt et surtout très habile de ses mains. Il est facile pour lui de bricoler à ses heures. Alors que M. Caron effectuait un agrandissement à son camp de pêche en forêt en 2019, ce dernier s’est scié la jambe lors d’une mauvaise manœuvre. Secouru par Airmedic, il fut transporté au centre hospitalier de Chicoutimi où il a pu être pris en charge par le personnel médical qualifié. 

Voyez dans la vidéo ci-dessous M. Caron vous témoigner, les larmes aux yeux, de la façon dont Airmedic a joué un rôle décisif lors de son accident.



Un autre accident survenu en 2021 a couté la vie à M. Fournier, un homme alors âgé de 70 ans qui faisait des travaux seul à son chalet du secteur de Corte-Real, à Gaspé .



Des équipements de protection souvent oubliés

Trop souvent, les équipements de protection individuelle (EPI) comme le casque de sécurité rigide, les gants de cuir à dos renforcés, les protecteurs auditifs ainsi que les lunettes ou la visière sont oubliés voire volontairement mis de côté par des bricoleurs qui opèrent en régions éloignées. Cependant, ceux-ci peuvent faire toute la différence en cas d’accident. Si vous effectuez des travaux manuels à votre chalet, n’omettez pas ces précieux détails qui peuvent vous sauver la vie et prévenir une blessure grave en vous protégeant la tête en cas de chute involontaire ou encore les yeux lors de travaux générant des débris volatiles. 

De plus,  en cas d'usage de la scie à chaîne, nous vous recommandons de porter un pantalon ou des jambières-tablier avec protège-genoux intégrés en nylon balistique pour diminuer les risques de blessures ainsi qu’un chandail recouvrant l’extrémité de vos membres pour vous protéger des  blessures superficielles. À cela s’ajoute le port des bottes ou chaussures à cap d’acier jouant un rôle crucial lorsque vous maniez des matériaux lourds. Des bottes à crampons avec une semelle anti-dérapante ou en liège sera également mieux adaptée pour les terrains accidentés. 




Vos outils sont-ils en bonne santé? 

Vos outils, qui peuvent paraître au top de leur forme, peuvent parfois vous jouer des tours. Avant chaque utilisation, assurez-vous de la qualité et l'état de vos outils. Nous vous invitons à vous posez les questions suivantes : 

Sont-ils en bon état ? 

Nécessitent-ils un entretien ? 

Devriez-vous les remplacer ? 


Ces questions légitimes peuvent vous éviter une mauvaise surprise et prévenir des blessures. Ces questions sont d’autant plus importantes si vous maniez le banc de scie, la scie à chaîne, la scie circulaire ou encore la fendeuse à bois. Les études prouvent qu’il s’agit des outils qui causent le plus d’accidents lors de rénovations. 


Pssst !!! lorsque vous maniez ce type d’outil, ne négligez pas l’éclairage! Un éclairage adéquat vous permet de bien voir votre plan de travail et ainsi éviter des blessures mineures. 



Une trousse de premiers soins... à portée de la main! 

Que vous viviez ou non en régions isolées,  vous devriez avoir une trousse de premiers secours à portée de la main. Cela est d’autant plus important si vous résidez à l’extérieur des centres urbains. Si vous êtes victime ou témoin d’un accident causant une blessure grave, vous devez être en mesure d’apporter les premiers soins en attendant les secours. Lorsque vous avez recours à un service d’assistance médicale aérien en cas d’urgence, il est normal que le déploiement de l’hélicoptère prenne un certain temps.  C’est pourquoi votre trousse doit être compacte et facile à transporter sur vous.  Vous devriez avoir minimalement le nécessaire pour contrôler les hémorragies, gérer les urgences vitales et protéger la victime des intempéries grâce à une couverture d'aluminium réflectrice ou une toile abri, par exemple.
 

Quoi faire en attendant les secours?


Sachant que les soins médicaux spécialisés peuvent mettre quelques heures avant d’arriver sur les lieux de l’incident, il est également recommandé de suivre une formation de secourisme en régions isolées afin de savoir quoi faire et comment utiliser votre trousse de premiers soins et ce, afin de pouvoir donner les meilleurs soins possibles le plus rapidement possible aux victimes. Effectivement, les conditions climatiques difficiles, l’absence de transport ou de communication et les difficultés d’évacuation sont autant de facteurs qui peuvent retarder votre évacuation.


Vous aurez alors les connaissances, les habiletés et la confiance nécessaire afin de prodiguer des soins à la personne blessée ou même vous auto-administrer des soins si vous êtes seul en attendant l’arrivée des SMU. Les protocoles de soins de ces formations sont adaptés et mettent l’emphase sur les soins de plus longue durée que les cours standards en milieu urbain. Vous apprendrez notamment à prodiguer des soins avec des ressources matérielles limitées et improviser à partir des matériaux disponibles sous la main. 


Impuissance et angoisse...

Le dicton "Mieux prévenir que guérir" ça vous dit quelque chose?  Alors n’attendez pas d’avoir vécu ce sentiment d’impuissance ou d'angoisse causé par le manque de connaissances ou d’avoir eu recours à un service d’ambulances aériennes comme celui d'Airmedic pour vous procurer  cette tranquillité d'esprit. Une protection adaptée à vos besoins et une formation de secourisme en régions isolées pourraient être la solution à vos soucis. Si vous prévoyez effectuer des rénovations ou tout simplement passer du temps en forêt au chalet, renseignez-vous avant de partir. 


Notre service à la clientèle se fera un plaisir de vous conseiller selon vos besoins.


Découvrez les protections Airmedic et les programmes de formations SIRIUSMEDx.

Texte rédigé par: Rapahele Bourgault, Conseillère aux communications et stratégies numériques chez Airmedic et Yannick Sisla, directeur au développement des affaires et instructeur chez SIRIUSMEDx.






La Thermorégulation
Mieux comprendre les facteurs impliqués dans la régulation de la température du corps